Fanjeaux fête la Saint Roch dignement !

Actualités | Pas encore de commentaire

37994131_10214907971646365_2957686983092076544_nChaque année, les habitants du village sont invités en fin d’après-midi à défiler au coeur du village pour honorer Saint Roch, patron du village. Le départ de la procession se fait à l’Eglise Notre Dame de l’Assomption, où les locaux sont costumés en fonction de l’époque des reliques conservées en l’Eglise paroissiale.

Saint Roch, était fils d’un riche bourgeois de la ville de Montpellier. Il devint orphelin adolescent et fut élevé par son oncle. À sa majorité, il distribua tous ses biens aux pauvres et partit en pèlerinage pour Rome. Il décida d’aider les malades des hôpitaux atteint de la peste. Roch finit par contracter la maladie et s’isola dans une forêt pour ne pas contaminer d’autres personnes. Seul le chien de chasse du seigneur du voisinage vint le nourrir en lui apportant chaque jour un pain dérobé à la table de son maître. Ce dernier, intrigué par le manège de l’animal, le suivit en forêt et découvrit le saint blessé, qu’il secouru. Saint Roch est généralement représenté avec son chien, dont il est inséparable, d’où l’expression, pour parler de deux personnes inséparables : « c’est saint Roch et son chien ».

Une fois guéri, il revint dans sa patrie vers l’âge de trente ans. Il restait défiguré par les mortifications qu’il avait subies. Personne ne le reconnut, ni même son oncle devenu gouverneur de la ville. A Montpellier, alors déchiré par une guerre civile, il fut pris pour un espion et jeté au cachot. Par humilité, il y demeura incognito et périt de misère en 1378 ou 1379. Ses concitoyens se rendirent compte trop tard de leur méprise. Saint Roch fut enterré avec dévotion. Immédiatement après sa mort, on lui consacra une fête : le 16 août !

38037004_10214907972326382_3782831160787206144_n

Laisser une réponse

vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>