Villages de Caractère

villages

 

La Cassaigne

lacassaigne

Tient son nom de l’occitan « Cassanhea », qui signifie chênaie. D’origine très ancienne, le village fut fortifié à l’époque médiévale et entouré de fossés. De cette époque subsiste une ancienne tour-porte fortifiée, dite « Porte d’Amon » peut être datée de la fin XIIIème – début du XIVème siècle, qui situe sans doute l’emplacement de l’ancien château fort. Le centre du village, sillonné de ruelles étroites et de façades en torchis, a su conserver son caractère pittoresque en dépit des destructions et reconstructions intervenues suite aux importants incendies qui ont ravagé le village à la fin du XIXème siècle.

Belpech

portail roman belpech (2)

A se promener au cœur du village de Belpech, on découvre quantité de petits bijoux du Patrimoine. Observez la maison à pans de bois, dite Amigues, qui fait l’angle de la place du Marché, face aux halles de style Baltard du XIXème siècle. La maison est datée du XVIème siècle et inscrite aux Monuments Historiques. Un peu plus loin, la Maison de Curti attirera l’attention du visiteur. Datée du XIVème siècle, sa façade en pierre de taille est ornée de deux fenêtres gothiques à meneaux. Sur les hauteurs qui jouxtent le vieux village, on peut également apercevoir le vestige d’une tour qui appartenait autrefois à un château fort. La tour, dite du Castela, fut édifiée sur le modèle des tours carrées du château de Foix aux alentours du XIème siècle…

Cenne-Monestiés

Cenne-Monestiés

Issu de la réunion des deux communes de Cenne et Monestiés, le village a prospéré grâce aux développements de l’industrie. Grâce à l’installation d’un barrage sur le Lampy, quelques moulins à eau s’installèrent, profitant de la force motrice des eaux du Lampy, ainsi que des usines. Il reste aujourd’hui quelques vestiges de cet âge d’or au sein du village. A quelques kilomètres du cœur historique, une promenade à proximité du barrage et de la retenue d’eau du Lampy vous permettra de découvrir de fabuleux points de vue sur la vallée du même nom. Pour les amateurs d’art, un sentier sculpturel vous attend au cœur du village.

Villasavary

Villasavary_Village©OTIPLM.9

Aux origines du village, le hameau de Besplas, sur une motte, où s’établirent en premier les seigneurs de Laurac avant de rejoindre le village du même nom. Sur les hauteurs, au détour des sentiers de randonnée, vous découvrirez de somptueux panoramas sur le sillon lauragais et les villages alentours. Au cœur du village de Villasavary, un circuit de visites virtuelles guidera le visiteur équipé d’un smartphone et d’une application QRcode à travers l’histoire de ce village, autrefois hérissé de moulins et qui a su conserver tout son charme d’antan.

Villespy

Comme beaucoup de villages voisins, le village était autrefois fortifié, et doté d’un château. Au détour des ruelles, on découvre quelques vestiges de ce passé, à l’exemple de l’ancienne porte d’entrée du château, aujourd’hui incluse dans une grande maison, sur laquelle on retrouve le blason d’un évêque de Saint-Papoul, ou encore sur les murs de l’horloge, qui porte l’inscription des noms des anciens consuls du village. Une ancienne source, nommée les Cannelles, alimentait autrefois le village en eau. Enfin, en longeant la Migaronne, qui traverse le village, on peut apercevoir des falaises creusées de grottes.

Villepinte

villepinte

Créé dès l’Antiquité à proximité d’Eburomagus, actuelle Bram, et de la Voie impériale d’Aquitaine reliant l’Atlantique à la méditerranée, l’agglomération connût une activité florissante entre les XIVè et XVIè siècles grâce au commerce du drap, comme en témoigne le blason de la commune, qui représente un peigne à carder (nettoyer) la laine. Son église paroissiale, dédiée à Saint Jean-Baptiste, conserve en son sein une absidiole, vestige du premier édifice roman : la chapelle de la Romenguière. L’église est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1949. Aujourd’hui, Villepinte fait partie de la Route du cassoulet de Castelnaudary® grâce à son hôtel-restaurant «Aux deux acacias». A la croisée des chemins, la ville est à la fois située sur le tracé du GR7 allant de l’Andorre jusque dans les Vosges; et est également une halte sur le célèbre Canal du Midi.