le Canal du Midi

Canal du Midi arbres ombre nature tourisme vert verdure eauRelier la Méditerranée à l’Atlantique par une voie d’eau navigable … Un projet ambitieux né dès l’Antiquité, rêvé par de nombreux monarques, de Néron à Louis XIII, en passant par Charlemagne. Face aux difficultés techniques liées à la topographie du territoire, la liaison navigable n‘a cependant pu voir le jour avant le XVIIème siècle. L’établissement d’une voie d’eau continue entre Atlantique et Méditerranée rencontrait en effet divers obstacles : l’irrégularité des rivières de l’Aude et de l’Ariège, mais aussi le franchissement du seuil de Naurouze, point culminant du corridor de plaine situé entre Pyrénées et Massif Central. C’est sous le règne de Louis XIV, que Pierre-Paul Riquet, né à Béziers autour de 1609, transforma en réalité le rêve de nombreux monarques. Il imagine un système d’alimentation du canal permettant de capter les cours d’eau qui dévalent de la Montagne noire pour les acheminer vers le réservoir du lac de Saint-Ferréol. De là, par un réseau de rigoles, il parvient à les guider en un point de partage des eaux, au seuil de Naurouze, afin que l’eau s’écoule de part et d’autre, vers la mer Méditerranée et vers Toulouse puis l’océan l’Atlantique.

La construction du canal du Midi dura quinze ans, de 1666 à 1681, sous la responsabilité de Pierre-Paul Riquet et sous le règne de Louis XIV.

Inscrit depuis 1996 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, le canal du Midi, avec ses 360 km navigables et ses 328 ouvrages d’art (écluses, aqueducs, ponts, tunnels, etc) constitue l’une des réalisations de génie civil les plus extraordinaires de l’ère moderne, qui ouvrit la voie à la révolution industrielle. Le souci de l’esthétique architecturale et des paysages créés qui anima son concepteur, Pierre-Paul Riquet, en fit non seulement une prouesse technique, mais aussi une œuvre d’art.

Canal du Midi à Bram

 A voir: Port canal à Bram, les écluses simples de Bram, Béteille (Montréal), Villepinte et Tréboul (Pexiora), l’aqueduc ou Pont-Canal du Tréboulet à Pexiora, qui franchit le Tréboul, ainsi que le très bel épanchoir à 8 arches de Villepinte et le lavoir qui lui fait face.